Site du doyenné Val-de-Bièvre

L'Église catholique

L'Église catholique

en Val-de-Bièvre vous accueille...

en Val-de-Bièvre vous accueille...


Vous êtes ici > Accueil > Découvrir le doyenné > Événements > Événements sur la paroisse Saint-Léonard à L’Haÿ-les-Roses > La fête de Saint Léonard confinée - 6 novembre 2020

La fête de Saint Léonard confinée - 6 novembre 2020

La fête de Saint Léonard confinée - 6 novembre 2020

Autrefois, il était de tradition dans les paroisses, de célébrer avec faste et solennité la fête du saint patron. Depuis quelques années, nous avons pris l’habitude à L’Haÿ-les-Roses, de célébrer la saint Léonard, patron de notre paroisse. Mais cette année, la fête tombe en pleine période de confinement et de limitation des cultes !

C’est pourquoi, en cette période si particulière, nous vous proposons de prier saint Léonard dans l’intimité de vos foyers et de vos cœurs, en union avec tous les membres de notre communauté catholique et de toutes les paroisses placées sous le vocable de saint Léonard.
Vous trouverez la prière à Saint-Léonard ci-dessous, ainsi que quelques éléments biographiques, vous permettant d’être au plus près de cet homme d’Eglise, qui a tant marqué les premiers temps du christianisme.

Contemporain et ami de Clovis à la fin du 5ème siècle, l’homme devient en effet un ermite reconnu pour ses miracles et son charisme, au profit notamment des prisonniers et des femmes enceintes.
Enterré à Saint-Léonard de Noblat dans le Limousin en 559, il demeure un modèle pour nombre de chrétiens préférant l’humilité à la gloire, la liberté à l’enfermement réel ou intérieur.

Avec lui, avec son soutien, nous vous invitons plus que jamais aujourd’hui, à bâtir une paroisse Saint-Léonard ouverte, solidaire et confiante. En ces temps marqués par la pandémie et le terrorisme, nous avons besoin de références comme celle-ci pour avancer dans la communion avec tous les hommes de bonne volonté.

Bonne fête de Saint-Léonard à chacun d’entre vous !

Qui est notre saint patron : Saint Léonard (fin 5ème siècle-55 ?

JPEG - 13 ko


Un converti au service des prisonniers

Léonard est un soldat proche de Clovis, roi des Francs. Avec lui, il se convertit au christianisme au lendemain de la bataille de Tolbiac (496) et lui demande alors une mission particulière : celle de visiter les prisonniers et de libérer ceux qui sont dignes de l’être. Il y gagne la réputation de protecteur des détenus.

Un ermite du Limousin
Refusant l’épiscopat proposé par Clovis, Léonard choisit de se retirer dans un monastère près d’Orléans, avant de vivre en ermite dans les forêts du Limousin, pendant une vingtaine d’années.
Par ses miracles et son charisme, il attire de nombreux malades, prisonniers et disciples. Il fonde un oratoire, où il est enterré en 559 : aujourd’hui collégiale Saint-Léonard de Noblat, étape sur la route de Saint-Jacques de Compostelle.

Un saint vénéré en Europe
Du Limousin à la Pologne, celui qui est reconnu saint protecteur des détenus et des femmes enceintes, est vénéré le 6 novembre. Son tombeau devint au 11ème siècle un lieu de pèlerinage célèbre, attirant des personnalités.
Représenté avec une chaine rompue, Léonard de Noblat demeure au 21ème siècle le saint patron de tous les prisonnier
Est-ce un hasard si la paroisse Saint-Léonard de L’Haÿ-les-Roses est située tout près de la prison de Fresnes ?