Site du secteur Val-de-Bièvre

L'Église catholique

L'Église catholique

en Val-de-Bièvre vous accueille...

en Val-de-Bièvre vous accueille...


Vous êtes ici > Accueil > Espace jeunes > Scoutisme > Le groupe scout de l’Haÿ-Chevilly

Le groupe scout de l’Haÿ-Chevilly

Le groupe scout de l’Haÿ-Chevilly


Notre groupe compte maintenant un peu plus d’une centaine de membres. Nous avons toujours autant de plaisir à nous retrouver.

Comme disait un proverbe africain, il faut tout un village pour faire grandir un enfant. Le groupe scout offre un cadre complémentaire à la famille, à l’école pour faire grandir chacun.

Pour plus d’infos, vous pouvez également consulter le blog du groupe

JPEG - 13.1 ko

Le Groupe

Depuis de nombreuses années l’Association St Léonard et la Paroisse de Saint Léonard accueillent dans leurs locaux les scouts et guides de l’Hay-Chevilly.

Les scouts accueillent des filles et des garçons entre 8 ans et 20 ans repartis comme suit :

— Les louveteaux et jeannettes de 8 à 10 ans
— Les scouts et guides de 11 à 13 ans
— Les pionniers et caravelles de 14 à 17 ans
— Les compagnons entre 18 et 19 ans

En tout, ce sont une cinquantaine d’enfants et ados qui se réunissent et partagent les valeurs chères au scoutisme : l’autonomie, la solidarité et ce, autour de projets communs adaptés à chaque tranche d’âge.
Ils sont encadrés de jeunes qui donnent bénévolement de leur temps et qui ont à cœur de les emmener à se surpasser.

Pour tout renseignement, contacter Frederic Gorgette (06 67 65 33 67).

Les grands moment de l’année

Tout au long de l’année, organisés en équipes, les jeunes décident de leur programme d’activités avec l’aide de leurs responsables (activités sportives, artistiques ou de solidarité) tels :

— Formation PSC1 à la Croix-Rouge
— La formation au BAFA pour les plus âgés
— Services auprès de personnes âgées
— Participation à la kermesse de Saint Léonard

De même, les l’hayssiens auront peut-être eu l’occasion de les rencontrer lors de ventes de gâteaux, de calendriers ou mieux lors des services qu’ils ont l’occasion de rendre auprès de personnes en difficulté.

Les camps de l’été 2017

Le camp Pionniers - Caravelles en Bretagne

Cette année, la caravane a pris le chemin du Morbihan. Nous avons d’abord passé dix jours à Guidel entre Lorient et Quimperlé.

Les pionniers caravelles ont été plongés dans une histoire de super héros kidnappés par des extra-terrestres. Chaque jour apportaient de nouvelles surprises avec de nouveaux super-héros (les chefs ou les jeunes déguisés – on les avait reconnus facilement). Tout cela au travers de sketchs, d’aventures, et de jeux.

Parmi nos activités, notre trek de 3 jours nous a bien marqué. Nous étions par équipe de cinq, sans les chefs et avons fait entre 35 à 45 km à pied, sur les sentiers des douaniers, dans les campagnes bretonnes. Du vent, du soleil, et pas une goutte !

Personne n’oubliera l’après midi char à voile : nous avons pu rapidement nous habituer au maniement de ces chars à trois roues. Attention cependant, à ne pas dépasser les vitesses limites sur plage. Certains ont fait quelques passages sur deux roues, voire une seule.

Dans la deuxième partie du camp, nous étions à la Base Marine des scouts de Baden dans le Golf du Morbihan. Au programme, nettoyage de plage, apprentissage de la voile sur les jaja à voile, un bateau typiquement scout pouvant embarquer jusqu’à 5 piok, et évidemment baignade en fin de journée.

Le camp Louveteaux Jeannettes dans la Sarthe

La peuplade des Louveteaux-Jeannettes est partie cet été en camp au Moulin de l’Orière dans la Sarthe. Accompagnés de leurs 4 chefs, les 24 Louveteaux-Jeannettes ont pu profiter de cet agréable lieu de camp et du très beau temps de la dernière semaine d’août.

Les journées rythmées par la vie quotidienne mais aussi les aventures de Peter Pan, ont permis à chacun de profiter de cette semaine et apprendre à participer activement à la vie de groupe.

Nous avons également accueilli sur le camp, notre aumônier, le père Armel venu pour partager une journée sur le camp avec nous et également vivre une messe en plein air.

Nous avons aussi profité de la proximité avec les Louveteaux-Jeannettes de Fresnes pour partager des moments ensemble notamment les Olympiades.

Tout le monde était content de pouvoir retrouver son petit confort au retour du camp mais on s’est promis de vite se retrouver pour d’autres aventures…

Nous remercions vivement la paroisse et l’ASL pour leurs aides, ainsi que la Mairie de l’Hay qui nous a pris en charge en car pour le voyage.

Les camps de l’été 2014

Les louveteaux sont partis à Vaux sur Aure au nord de Bayeux. Au programme, une aventure à vivre avec les korrigans, des petites créatures que l’on ne rencontre qu’aux abords de la ferme de Fumichon, la découverte du bocage normand, des animaux de la ferme et de la belle plage Omaha.

Pour les scouts, l’aventure était située pratiquement à la frontière espagnole dans les Pyrénées Orientales à côté de Prades. Dans une vallée pittoresque et étroite, ils ont installé leur camp, fait quelques excursions pour découvrir les reliefs proches à 1500-2000 m. C’était également l’occasion de leur première expérience de Via Ferrata, véritable "voie ferrée" de montagne avec escalade et spéléo, tout au mousqueton s’il vous plaît.

Pour les pionniers, c’était la découverte de la grande baie du Mont Saint Michel avec une marche initiatique dans ce lieu désertique et presque magique. A la clé, les promesses au sommet du Mont Saint Michel, et surtout un moment de partage et de rencontre avec des scouts venant de tous les coins de France.

Les camps de l’été 2012

Le camp Pionniers - Caravelles en Islande >>Video
Cette excursion restera gravée dans nos esprits. En effet, l’incroyable solidarité qui nous unissait nous a permis d’affronter les difficultés d’un quotidien peu ordinaire. Après notre court, mais intense périple, 20kg sur le dos, nous nous sommes laissés charmés par les sites islandais. Nous avons découvert les sources chaudes de Landmannalaugar, puis nous avons admiré les geysers et les volcans. Petit à petit, nous avons repris la marche pour rejoindre le Jamboree (un rassemblement) des scouts islandais près du lac le plus froid d’Islande. A l’occasion de ce Jamboree, nous avons testé notre anglais car nous avons rencontré des jeunes du monde entier, des Etats Unis, de Suède ou d’Ecosse !

Les Scouts et Guides ont réalisé un camp en jumelage avec une unité scout de Arpajon. Nous sommes partis à Marcilly la Campagne près de Dreux. Au programme, des installations typiquement scouts à construire, table, bancs, une aventure sur le thème du Seigneur des Anneaux, une randonnée de deux jours, le traditionnel concours cuisine. Fin juillet, nous avons quitté notre camp pour nous rendre au Jamborée nationale à Jambville dans la vallée de la Seine. Nous étions 18 000 scouts !

Les Louveteaux et Jeannettes sont partis à la découverte de Jambville. Deux étranges personnages venant directement du futur nous ont informés que notre chère planète était mal en point. Nous nous sommes alors engagés dans une lutte pour l’environnement en construisant de nos mains une table commune, un vaisselier, un frigo naturel et des installations pour le tri sélectif.
C’était un vrai moment de solidarité les uns envers les autres, de générosité, de joie d’être rassemblés tous ensemble avec d’autres unités louveteaux-jeannettes.

Les camps de l’été 2011

Les Louveteaux et Jeannettes sont partis à Vitry-aux-Loges, dans le Loiret. Le beau temps était avec nous. Au rendez-vous des olympiades, des feux de camps, l’apprentissage de la cuisine pour nouveaux. Nous avons même eu la chance d’assister au feu d’artifice du 14 juillet.

Les Scouts et Guides avaient choisi Morteau dans le Jura. Malgré la pluie, nous avons pu faire de nombreuses activités avec les scouts de Sucy-en-Brie. Nous avons appris à nous occuper des vaches, et en particulier de leur nettoyage avant la traite. Nous avons particulièrement apprécié la veillée énigme policière. Nous sommes partis 2 jours en exploration et avons dormi sur un terrain de course pour les chiens !

La caravane de Pionniers et Caravelles est partie pleine d’enthousiasme, dans le Tarn, à la Maison Forestière de Combescaude. Le partage et les feux étaient bien sûr au rendez-vous, pour une nouvelle histoire. Le camp fut plein de surprises : les filles gagnèrent les Olympiades, tandis que les garçons sont arrivés premiers au Concours Cuisine ! Grâce à leur ingéniosité, les pionniers réussirent à monter leur tente malgré les piquets oubliés, en inventant un système de poids,
entre deux arbres.
Aussi, nous avons organisé, puis partagé notre « Cap » (projet scout) au bord d’un lac, en proposant aux enfants de jouer avec nous sur notre terrain de volley, lieu de rencontres. Nous avons pour slogan « Une seule Terre, une seule Vie, agissons aujourd’hui ! », celui-ci inscrit sur nos Tshirts et sur une banderole. Les treks en équipe nous permirent d’explorer la région du Tarn, et de découvrir ses beaux paysages. Les premières années se sont engagées dans la caravane avec leur promesse ; les deuxièmes années sont parties à leur propre rencontre, en silence, dans la forêt, près d’un ruisseau ; certainsont créé des lits, pour dormir à la belle étoile.
Voilà donc un camp qui nous a permis d’oublier le quotidien, d’être autonomes et tolérants, de redécouvrir l’esprit d’équipe et enfin, d’être en harmonie avec la nature et Dieu...

Les Compagnons étaient quant à eux au nord de Marseille, en surveillance des feux de forêts.
Nous n’avons vu qu’un seul feu ! Les compagnons encadraient les missions de surveillance et de patrouille de 50 pionniers. Une présence était également à tenir au PC pour recevoir les appels, coordonner et lancer les patrouilles. C’était une bonne expérience, qui nous a permis de découvrir l’encadrement et l’animation des pionniers, cela nous a donné envie de poursuivre dans le mouvement en tant que chef.

Les camps de l’été 2010

Enfin, le point d’orgue est très certainement le camp d’été qu’aucun d’entre eux ne raterait pour rien au monde et qui est l’aboutissement des projets choisis par les jeunes et préparés pendant l’année.

Les Louveteaux et Jeannettes

Cet été les louveteaux et Jeannettes, sont parti à Perroy dans la Nièvre, en camp jumelé avec trois autres peuplades du Val de Marne.
Au programme : Construction de cabanes dans les bois, journée exploration, concours cuisine, grands jeux, progressions personnelles avec les obtentions des atouts, responsabilisations des plus grands avec la journée des veilleurs et de tous avec les services ( eau, bois, cuisine, vaisselle,..). Le jumelage a été très réussi, les enfants se sont mélangés dans les tentes, pendants les activités et pour les différents services. Des amitiés se sont créées car certains ont échangé leurs adresses.

Les scouts et les guides

Les scouts et les guides se sont rendus en Haute Savoie (Saxel) et ont partagé leur expérience avec une autre troupe de Shiltigheim.
Durant le camp, les enfants ont faits une exploration de deux jours, de la spéléologie ainsi que de nombreux jeux autour du thème des Olympiades.

Les pionniers-caravelles

Après avoir aidé un agriculteur bio à rénover une ferme à Saint-Gildas des Bois, les pionniers-caravelles ont participé à Cité Cap, rassemblement national qui a réuni 10 000 jeunes pendant une semaine à Cussac Fort Médoc. Le thème de ce « jamboree » était l’écocitoyenneté. Ainsi, des postes scouts ont utilité des moyens de locomotion émettant le moins de CO2 possible : vélo, train, bateau, et pour certains, montgolfière et chameau ! Les douches étaient solaires, le savon biodégradables, la nourriture provenant de producteurs locaux. Les jeunes ont découvert les différents éco-systèmes de la Gironde et les problématiques liées à la conservation de ces environnements. Les 10 000 pionniers et caravelles ont investi Bordeaux pour aller à la rencontre des habitants. Le poste de L’Haÿ a ainsi formé les bordelais à l’utilisation des défibrillateurs.

Le camp des compagnons de l’été 2009

Un groupe de 5 compagnons est parti cet été au Cambodge pour un mois dans un orphelinat. Pour notre dernier camp en équipe, nous avions choisi un objectif humanitaire : apporter notre aide à l’orphelinat de Sihanoukville, au bord de la mer.
Nous avons donné des cours aux enfants, animé leurs temps libres. L’accent a été mis sur l’apprentissage du français qui reste un atout déterminant pour accéder à certains emplois. Les professeurs disponibles étant plus rares pendant les périodes de vacances, nous sommes devenus professeurs avec un emploi du temps de 4 heures de français par jour et une heure d’anglais (langue la plus parlée au Cambodge après le Khmer). Nous avions différentes classes de niveau de 10 à 19 ans. Le matin, nous préparions les plus âgés pour leur examen oral et écrit de français à venir, pour les autres nous complétions leurs bases.
Se retrouver enseignants à la tête d’une classe dont certains élèves étaient presque du même âge a pu nous impressionner, mais finalement, ils nous ont facilement acceptés.
Ils étaient en attente d’apprentissage, conscients de son importance, en particulier les plus grands, contrairement à certains enfants occidentaux qui « subissent les cours » et les prennent comme une obligation. Nos élèves étaient enthousiastes, dynamiques, voire même un peu agités par moments mais respectaient toujours notre autorité.
Nous avons organisé des sports collectifs : foot, basket, volley... et des petits jeux le soir.
Les enfants nous ont montré leurs danses. Et le dimanche, nous emmenions les enfants à la plage, l’occasion de faire des temples d’Angkor en sable, des baignades dans une mer chaude, de la pêche aux crabes...
Que de bons moments passés ensemble. Il y a eu des pleurs lors de notre départ. Nous étions touchés de voir tout l’amour que ces enfants pouvaient avoir envers des gens qu’ils connaissaient depuis si peu. Nous resterons en contact avec l’orphelinat par lettres et e-mails.