Site du secteur Val-de-Bièvre

L'Église catholique

L'Église catholique

en Val-de-Bièvre vous accueille...

en Val-de-Bièvre vous accueille...


Vous êtes ici > Accueil > Agir, servir, communiquer > Communication > Feuilles paroissiales de Fresnes et Rungis > Feuille paroissiale de Fresnes Rungis du 5 février 2017

Feuille paroissiale de Fresnes Rungis du 5 février 2017

Feuille paroissiale de Fresnes Rungis du 5 février 2017

Un prêtre me disait récemment  : « les malades sont le trésor de l’Église ». En effet l’Église a toujours « pris soin  » de ses membres souffrants.
Sous l’autorité de l’évêque, parmi tous les services diocésains, le service santé n’est pas le moindre. Sous une forme ou sous une autre (visites à l’hôpital, en maison de retraite ou à domicile) des chrétiens bénévoles sont « envoyés » à la rencontre du frère. Rencontre et écoute dans le dialogue sur ce qui est important pour l’autre ; joie réciproque du partage de la Parole. Moment d’amitié et de rupture de solitude. Le Seigneur présent entre l’autre et moi, c’est un lien avec l’Église universelle et avec l’Église locale par l’échange des nouvelles et des informations.
C’est parfois un temps de catéchèse ou d’explicitation, un souci d’actualisation dans l’interprétation de la Parole de Dieu. Lorsqu’il y a communion eucharistique, c’est également un souci de communion avec l’humanité en particulier dans la demande du pardon. Prendre en charge le péché de l’autre, c’est se faire solidaire dans la demande de pardon pour tous les manques d’amour qui crucifient et crucifieront le Christ jusqu’à la fin des temps.
Sur son lit de souffrance, le malade ne serait-il pas celui qui vit dans son corps « ce qui manque à la passion du Christ pour son corps qui est l’Église ? » (St-Paul).
Oui, la visite aux malades est bien le sacrement du frère.

Jacqueline Bourgois
Service Évangélique des Malades - SEM

Pour lire la suite de la feuille paroissiale, ouvrez le fichier joint