Site du secteur Val-de-Bièvre

L'Église catholique

L'Église catholique

en Val-de-Bièvre vous accueille...

en Val-de-Bièvre vous accueille...


Vous êtes ici > Accueil > Découvrir le secteur > Événements > Événements sur la paroisse Notre-Dame de la Merci > Pélerinage des servants d’autel à Rome août 2012

Pélerinage des servants d’autel à Rome août 2012

Pélerinage des servants d’autel à Rome août 2012

Pélerinage des servants d’autel à Rome août 2012

Depuis votre pèlerinage à Rome fin août, j’ai rencontré certains d’entre vous dans les célébrations d’installation de vos curés dans les paroisses. Je vous ai interrogés sur ce pèlerinage, et vous m’avez dit que vous êtes très heureux de ce que vous avez vécu, que vous êtes revenus pleins d’enthousiasme pour accomplir votre mission de servants d’autel. Vous étiez un bon groupe pour le diocèse, 90 avec vos accompagnateurs, dans deux cars !
Vous venez d’entendre la Parole de Dieu qui a une place très importante dans l’Eucharistie, car c’est vraiment Dieu qui nous parle lorsque sa Parole est proclamée à l’Eglise. Dans la première lecture, celle du Livre des Nombres, Moïse exprime le désir de Dieu.

« Puisse tout le peuple de Dieu devenir un peuple de prophètes »

Moïse aussi rassure Josué qui est perturbé parce que l’Esprit de Dieu, qui est descendu sur les 70 anciens réunis en Assemblée, est aussi tombé sur Eldad et Médad qui étaient restés sur le camp.
Il nous est indiqué ainsi que l’Esprit Saint ne repose pas seulement sur le Pape, les évêques et les prêtres, mais aussi sur tout le peuple des baptisés dont vous faites partie. Comme baptisés, comme servants d’autel, l’Esprit Saint habite votre cœur et il fait de vous des prophètes.
Ce n’est pas seulement moi qui le dit, mais aussi le Pape Benoît XVI, il vous la dit à Castelgandolfo lors de l’audience avec tous les pèlerins :
« Ayez conscience de l’importance de ce service de l’autel pour l’Eglise et pour vous-mêmes. Que ce soit pour vous l’occasion de faire grandir une amitié, une relation personnelle avec Jésus. N’ayez pas peur de transmettre avec enthousiasme autour de vous la joie que vous recevez de sa présence ! Que votre vie toute entière resplendisse du bonheur de cette proximité avec Jésus ».
Chers amis, Benoît XVI vous invite sincèrement à prendre conscience de l’importance de votre service qui vous permet d’être très proches de Jésus dans l’Eucharistie. Vous avez l’énorme privilège d’être près de l’autel.
Aussi, dans la manière dont vous exercez votre service, vous êtes des prophètes, des témoins de Jésus auprès de tous ceux qui participent à l’Eucharistie le dimanche dans votre paroisse, c’est une belle mission !
En second, le Pape vous révèle que ce service vous permet de grandir dans une relation personnelle et vivante avec Jésus-Christ. A l’Eucharistie, vous regardez Jésus présent par son corps eucharistique sur l’autel, vous le priez, vous l’adorez, vous le louez et vous lui rendez grâce.
Dans l’assemblée vous êtes prophètes, parce que vous nous appelez tous, parents, baptisés présents, à persévérer dans la prière pour grandir dans une amitié profonde avec Jésus.
Dan un troisième temps, le Pape Benoît XVI vous rappelle une autre dimension de votre témoignage prophétique ailleurs que dans l’Eglise, dans votre famille, votre école, en classe comme sur la cour.
« N’ayez pas peur de transmettre autour de vous la joie que vous avez de connaître Jésus, de l’aimer et de le servir à l’autel. Etre servant d’autel est une grande joie, Jésus nous le dit : « Il y a plus de joie à donner qu’à recevoir. »
Vous servez à l’autel, mais Jésus se donne à vous à chaque eucharistie, il vous apprend à aimer et à servir à la maison, à venir en aide à des personnes âgées, à soutenir vous amis dans la difficulté, à partager vos affaires, à donner de vous-mêmes. Toute votre vie est appelée à rayonner la joie de servir, de donner, de faire plaisir, pas seulement à l’autel mais aussi partout.

Jésus vous appelle à servir à travers de multiples petits services, mais s’il vous appelle un jour à un plus grand service, à le suivre sur le chemin de la vie religieuse ou comme prêtre, n’ayez pas peur. Par cet appel Jésus ne vous met pas la main dessus, il respecte votre liberté, il vous appelle au contraire au bonheur de la joie. Et s’il vous appelle à aimer en vérité et à devenir Père et Mère, c’est aussi pour votre bonheur. Toutes les vocations sont belles, elles sont un chemin de bonheur, elles sont complémentaires. Nous avons besoin les uns les autres pour aller jusqu’au bout de notre vocation.

Dans la prière eucharistique, vous allez prier pour votre évêque Michel, pour que j’aille jusqu’au bout de ma vocation d’évêque et moi, je prierai pour que vous alliez jusqu’au bout de votre service, qui mène au bonheur, à la sainteté.
Jésus nous appelle tous à devenir des saints, à ne pas nous contenter de faire le minimum, mais par le service à répandre la joie et l’amour tout autour de nous.

+ Mgr Michel SANTIER
Evêque de Créteil