Site du doyenné Val-de-Bièvre

L'Église catholique

L'Église catholique

en Val-de-Bièvre vous accueille...

en Val-de-Bièvre vous accueille...


Vous êtes ici > Accueil > Découvrir le doyenné > Événements > Événements sur la paroisse Saint-Jean-Sainte-Germaine > Message de Mgr Santier du 2 avril 2020

Message de Mgr Santier du 2 avril 2020

Message de Mgr Santier du 2 avril 2020

Un nouveau message que notre évêque de Créteil, monseigneur Michel Santier, adresse à tous les diocésains :

Chers diocésains,
Dans le message que je vous adresse aujourd’hui, je vous invite à prier en communion avec votre ancien évêque Monseigneur Daniel Labille.
Il a été hospitalisé samedi à l’hôpital Manchester de Charleville-Mézières pour des problèmes respiratoires. C’est Monseigneur Bruno Feillet, évêque auxiliaire de Reims, qui m’a prévenu mercredi 31 mars en fin de soirée. Je lui ai téléphoné ce matin, et il m’a dit que, selon le médecin, l’état de santé de Monseigneur Labille était stable.
Je vous invite, dans les temps de prière que vous vivez en famille, à prier pour lui, alors que je suis sûr que depuis qu’il est en retraite il a beaucoup prié pour le diocèse auquel il demeure très attaché. Comme il participe à chaque assemblée des évêques, nous avons beaucoup de joie à nous retrouver et à partager ensemble.
Les prêtres qui, comme les religieux et les religieuses, les consacré(e)s, et moi-même, prient la prière des heures, prendront Monseigneur Labille dans leur prière et à l’Eucharistie qu’ils célèbrent chaque jour en ces temps difficiles.
« Si un membre du corps souffre, tous les membres partagent sa souffrance » (1 Co 12, 26) nous dit l’apôtre Paul.
Nous élargissons bien sûr cette communion à tous ceux qui actuellement sont hospitalisés à cause du virus Covid-19, tous ceux atteints qui sont seuls chez eux dans leur logement et aussi pour votre évêque atteint lui aussi.
Notre communion et notre admiration s’élargit à tous les soignants qui se dévouent auprès des malades, dans les hôpitaux et les Ehpad.
Notre communion s’étend aussi à toutes les personnes bienveillantes qui, dans les paroisses ou un autre cadre, prennent soin des personnes isolées, des familles à la rue, des migrants.
En ces moments, demeurons unis les uns aux autres.
C’est notre plus grande force.
Votre évêque, + Michel Santier