Site du secteur Val-de-Bièvre

L'Église catholique

L'Église catholique

en Val-de-Bièvre vous accueille...

en Val-de-Bièvre vous accueille...


Vous êtes ici > Accueil > Découvrir le secteur > Événements > Événements sur la paroisse Saint-Léonard à L’Haÿ-les-Roses > Homélie de Mgr Santier - Toussaint 2018

Homélie de Mgr Santier - Toussaint 2018

Homélie de Mgr Santier - Toussaint 2018

JPEG - 5.4 ko
Mgr Michel Santier



Aujourd’hui nous sommes rassemblés, plus nombreux que d’habitude, en cette fête de tous les saints.

Nous sommes venus faire mémoire, laisser remonter dans notre cœur, la vie, l’amour que nous avons que nous avons vécu avec nos êtres chers qui vivent maintenant auprès de Dieu.
Vous savez tous qu’au mois de mars le pape François a adressé une lettre, une exhortation apostolique, qui a pour titre ‘’Soyez dans la joie et l’allégresse". Toutes les lettres encycliques du pape François sont un appel à la joie : la joie de l’Évangile, la joie de l’amour, car, pour lui, la vie chrétienne n’est pas un chemin d’austérité mais un appel à la joie, la joie que nous avons reçue à notre baptême qui a fait de nous des enfants de Dieu, comme l’exprime l’apôtre Jean dans la seconde lecture.
Ce jour-là, comme pour Jésus lors de son baptême, le Père nous a murmuré au cœur ‘’Tu es mon fils bien-aimé, en toi j’ai mis toute ma joie’’, ‘’Tu es ma fille bien-aimée, en toi j’ai mis toute ma tendresse’’.
Nous sommes aimés de Dieu. Les saints, qui ont accueilli cet amour de Dieu pour eux, l’ont pris au sérieux au point d’aimer ceux que le mode délaisse : les plus pauvres.

Le pape François nous dit : "Ne pensons pas uniquement à ceux qui sont déjà béatifiés ou canonisés. L’Esprit Saint répand la sainteté partout, dans le saint peuple fidèle de Dieu (n° 6).
Il ajoute : personne n’est sauvé seul, en tant qu’individu isolé, mais au sein d’une communauté, du peuple de Dieu que nous formons ce matin.
Il nous partage aussi sa contemplation, son regard :
"J’aime voir la sainteté dans le patient peuple de Dieu : chez ces parents qui éduquent avec tant d’amour leurs enfants, chez ces hommes et ces femmes qui travaillent pour apporter le pain à la maison, chez les malades, chez les religieuses âgées qui continuent de sourire". (n° 7).
Cet appel à la sainteté s’adresse à tous les baptisés ; c’est la volonté de Dieu sur chacun d’entre nous ‘’Vous êtes devenus saints car je suis saint’’ !

Le chemin pour parvenir à la sainteté c’est celui des béatitudes que Jésus nous propose dans l’évangile de ce jour. À neuf reprises a retenti à nos oreilles le mot ‘’Heureux’’. Pour le pape François les mots ‘’Heureux’’ et ‘’Saints’’ vont ensemble :
"Le mot “heureux” ou “bienheureux”, devient synonyme de “saint”, parce qu’il exprime le fait que la personne qui est fidèle à Dieu et qui vit sa Parole atteint, dans le don de soi, le vrai bonheur". (n° 64).

Chers parents, grands-parents, si vous voulez le bonheur de vos enfants et petits-enfants, de vos jeunes, invitez-les à sortir d’eux-mêmes pour aller à la rencontre des personnes handicapées, des personnes âgées, seules ; elles leur apprendront que dans le don de soi se trouve le chemin du bonheur, de la vraie joie, de la sainteté.
Dans le diocèse de Créteil nous espérons qu’une femme qui a vécu à Ivry-sur-Seine il y a seulement 52 ans soit bientôt déclarée bienheureuse par le pape François qui l’a déjà déclarée vénérable le 26 janvier 2018. Elle nous partage sa profonde conviction dans son célèbre texte ‘’Missionnaires sans bateau’’ :
L’Église attend des saints et les saints sont ceux qui aiment.
La sainte Église tient son grand cœur dans ses mains, le cœur de Notre Seigneur Jésus Christ.
Qui acceptera de le recevoir ?
Qui acceptera d’aimer ?

+ Mgr Michel Santier
Évêque de Créteil

Lectures bibliques : Ap 7, 2-4. 9-14 ; 1 Jn 3, 1-3 ; Mt 5, 1-12a.