Site du secteur Val-de-Bièvre

L'Église catholique

L'Église catholique

en Val-de-Bièvre vous accueille...

en Val-de-Bièvre vous accueille...


Vous êtes ici > Accueil > Découvrir le secteur > Les paroisses du secteur > Paroisse Saint-Léonard > En 2013-2015 > Fonctionnement de la paroisse Saint Léonard de L’Haÿ-les-Roses (...)

Fonctionnement de la paroisse Saint Léonard de L’Haÿ-les-Roses 2014-2015

Fonctionnement de la paroisse Saint Léonard de L’Haÿ-les-Roses 2014-2015

Il y deux ans

l’EAP, Équipe d’Animation Paroissiale
de Saint-Léonard a reçu la charge de la paroisse. Elle
comprenait le prêtre modérateur, le Père Claude
Gourdin et les référents des 5 pôles :

Chaque responsable de pôle a reçu une lettre de mission de l’Évêque pour une durée déterminée.

Cette mise en place s’est accompagnée de l’installation d’un secrétaire
général Jean Renaudie. Chacun a dû s’investir un peu plus dans sa tâche. Entraînés par le Père Claude, nous avons cherché à être plus proches des paroissiens, avec les responsables des équipes et des services de l’Église.

Depuis le mois de mars 2014, nous nous avons vécu des moments difficiles avec la dégradation de l’état de santé du Père Claude. Nous remercions le Père Pascal Burnel pour son implication
sur la paroisse l’an dernier.

Et maintenant…

Le mode de fonctionnement de la paroisse reste inchangé. La charge de la paroisse est toujours confiée à l’EAP, celle de prêtre modérateur a été confiée au Père Antoine Bounlom.

Cette année, le Père Pascal reste à Saint-Léonard et participe
à la pastorale.

Les mandats de Véronique Rifflart et de Jean Renaudie sont terminés. Nous les remercions vivement pour leur grande contribution à
la vie de la paroisse.

Un «  Comité d’appel et de discernement », que le père Claude appelait de ses vœux, va être mis en place pour trouver des paroissiens chargés
de remplacer les responsables en fin de mandat.
Sa devise pourrait être «  Écoute, regarde et appelle ».

Tous les paroissiens sont concernés par le renouvellement, car il s’agit de notre paroisse et pour reprendre une expression « personne n’est trop pauvre pour ne rien avoir à partager », que ce soit un peu de temps,
de connaissance ou de savoir-faire.

Bernard F. pour l’E.A.P.